AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chansons en paroles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Weiki
Gardienne du feu
Gardienne du feu
avatar

Féminin Messages: : 11306
Age : 42
Lieu : Vaucluse
Inscrit le : 13/01/2006

MessageSujet: Chansons en paroles   Mer 23 Mai - 3:07

Par ici on met les paroles des chansons qu'on aime, et si elles ne sont pas en français, on essaie de leur mettre la traduction ;)

The Clansman (Iron Maiden)

Wake alone in the hills
With the wind in your face
It feels good to be proud
And be free and a race
That is part of a clan
And to live on highlands
And the air that you breathe
So pure and so clean

When alone on the hills
With the wind in your hair
With a longing to feel ..
Just to be free

Is it right to believe
In the need to be free
Its a time when you die
And without asking why
Cant you see what they do
They are grinding us down
They are taking our land
That belongs to the clans

Not alone with a dream
Just want to be free
With a need to belong
I am a clansman .....freedom

Its a time wrought with fear
Its a land wrought with change

Ancestors could hear
What is happening now
They would turn in their graves
They would all be ashamed
That the land of the free
Has been written in chains
And I know what I want

When the timing is right
Then Ill take what is mine
I am the clansman

And I swear to defend
And well fight to the end
And I swear that Ill never
Be taken alive
And I know that well stand
And well fight for our land
And I swear that my bairns will be born free

And I know what I want
When the timing is right
Then Ill take what I want
I am the clansman .....freedom

And I know what I want when the timing is right
Then Ill take what is mine I am the clansman

No, no we cant let them take anymore
No we cant let them take anymore
Weve the land of the free
Freedom

Is it right to believe
In the need to be free
Its a time when you die
And without asking why
Cant you see what they do
They are grinding us down
They are taking our land
That belongs to the clans

Not alone with a dream
Just want to be free
With a need to belong
I am a clansman

And I know what I want
When the timing is right
Then Ill take what is mine
I am the clansman ? ..freedom






Membre Du Clan

Seul dans les collines
Avec le vent dans ton visage.
Qu'il est bon d'être fier
Et de se sentir libre,
De faire partie d'un clan
Et de vivre sur les montagnes
Et l'air que tu respires est si
Pur et si propre

Quand tu es seul sur les collines
Avec le vent dans tes cheveux
Avec un désir ardent de le sentir.
Être juste libre

Est il juste de croire
En la nécessité d'être libre ?
Y a-t'il un moment quand tu meurs
Et sans te demander pourquoi.
Ne vois tu pas ce qu'ils font ?
Ils nous humilient.
Ils prennent les terres
Qui appartient a nos clans

[Refrain-1]
Vous n'êtes pas seul avec le rêve.
Vouloir juste être libre
Avec un besoin d'appartenir.
Je suis un homme du clan... . liberté ! liberté ! liberté ! liberté !

C'est un moment travaillé avec peur
Et c'est une terre travaillée avec le changement

Si nos ancêtres pouvaient entendre
Ce qui se produit maintenant
Ils se retourneraient dans leurs tombes
Et Ils auraient tous honte
Que la terre des hommes libres
Est écrite dans les chaînes.
Et je sais ce que je veux.

Quand le moment sera venu,
Je reprendrai ce qui m'appartient,
Je suis l'homme du clan

Et je jure de défendre (notre terre)
Et nous combattrons jusqu'à la fin
Et je jure que je ne serai jamais
Pris vivant
Et je sais que nous résisterons
Et que nous combattrons pour notre terre
Et je jure que mes enfants naîtront librement !

[Refrain-2]
Et je sais que ce que je veux !
Quand le moment sera venu,
Je prendrai ce que je veux
Car suis l'homme du clan... . . Liberté ! Liberté ! Liberté ! liberté

Et je sais que ce que je veux !
Quand le moment sera venu,
Je reprendrai ce qui m'appartient
Car suis l'homme du clan !

Non, non, nous ne pouvons plus rien les laisser prendre
Non, non, nous ne pouvons plus rien les laisser prendre
Nous avons la terre de la liberté
[paragraphe 3x]

Est il juste de croire
En la nécessité d'être libre ?
Y a-t'il un moment quand tu meurs
Et sans te demander pourquoi.
Ne vois tu pas ce qu'ils font ?
Ils nous humilient.
Ils prennent les terres
Qui appartiennent a nos clans

[Refrain-1]
Pas seul avec un rêve.
Vouloir juste être libre
Avec un besoin d'appartenir,
Je suis un homme du clan.

[Refrain-2]

Et je sais ce que je veux
Quand le moment sera venu,
Je reprendrai ce qui m'appartient,
Je suis l'homme du clan


(traduction trouvée sur la coccinelle.net)

_________________
Je te souhaite une très bonne journée Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casale.free.fr/viva.htm
Weiki
Gardienne du feu
Gardienne du feu
avatar

Féminin Messages: : 11306
Age : 42
Lieu : Vaucluse
Inscrit le : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Chansons en paroles   Dim 2 Sep - 21:38

Première descente aux enfers par la face nord

Paroles et Musique: Hubert-Félix Thiéfaine 1977 "... tout corps branché sur le secteur étant appelé à s'émouvoir..."


Je m'affale sur la scène
Le père Fouettard est mort
Mais on apprend la haine
Dans nos livres d'histoire
On devrait s'amuser
A détraquer l'ennui
A tout mettre en danger
Devant notre folie
Liberté, liberté, li-ber-té
Ben ouais quoi...

La victoire en chantant
Nous ouvre la barrière
Mon pied entre les dents
Je cherche ma civière
Je réserve les cieux
Pour d'autres aventures
Ce soir je sais que Dieu
Est un fox à poil dur
Liberté, liberté, li-ber-té

Je descends aux enfers
Par l'entrée des novices
Offrir à Lucifer
Mon âme en sacrifice
Je boirai dans un crâne
Le sang du déshonneur
En piétinant les mânes
Des marchands de bonheur
Liberté, liberté, li-ber-té
Liberté, liberté, li-ber-té

Une souris verte
Qui courait dans l'herbe
On la prend par la queue
On la montre à ces messieurs
Ces messieurs nous disent
Garde à vous !

_________________
Je te souhaite une très bonne journée Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casale.free.fr/viva.htm
Caloo
Gardienne du feu
Gardienne du feu


Féminin Messages: : 2677
Age : 58
Lieu : Au royaume de Gyptis et Protis
Inscrit le : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Chansons en paroles   Mer 5 Sep - 18:57

Je reste classique et sans grande surprise. Cette chanson me va droit au coeur et, quand je l'écoute, c'est toujours avec émotion. Pour deux raisons, l'une d'elles étant que j'adore Brel ...

Jacques Brel
LE PLAT PAYS

1962


Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague
Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues
Et de vagues rochers que les marées dépassent
Et qui ont à jamais le coeur à marée basse
Avec infiniment de brumes à venir
Avec le vent de l'est écoutez-le tenir
Le plat pays qui est le mien

Avec des cathédrales pour uniques montagnes
Et de noirs clochers comme mâts de cocagne
Où des diables en pierre décrochent les nuages
Avec le fil des jours pour unique voyage
Et des chemins de pluies pour unique bonsoir
Avec le vent d'ouest écoutez-le vouloir
Le plat pays qui est le mien

Avec un ciel si bas qu'un canal s'est perdu
Avec un ciel si bas qu'il fait l'humilité
Avec un ciel si gris qu'un canal s'est pendu
Avec un ciel si gris qu'il faut lui pardonner
Avec le vent du nord qui vient s'écarteler
Avec le vent du nord écoutez-le craquer
Le plat pays qui est le mien

Avec de l'Italie qui descendrait l'Escaut
Avec Frida la blonde quand elle devient Margot
Quand les fils de novembre nous reviennent en mai
Quand la plaine est fumante et tremble sous juillet
Quand le vent est au rire quand le vent est au blé
Quand le vent est au sud écoutez-le chanter
Le plat pays qui est le mien.

Le plat pays en musique, pour quelques notes de musique sur les paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caloo
Gardienne du feu
Gardienne du feu


Féminin Messages: : 2677
Age : 58
Lieu : Au royaume de Gyptis et Protis
Inscrit le : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Chansons en paroles   Mer 5 Sep - 19:11

J.J.Goldman
A NOS ACTES MANQUES
1990

A tous mes loupés, mes ratés, mes vrais soleils
Tous les chemins qui me sont passés à côté
A tous mes bateaux manqués, mes mauvais sommeils
A tous ceux que je n'ai pas été

Aux malentendus, aux mensonges, à nos silences
A tous ces moments que j'avais cru partager
Aux phrases qu'on dit trop vite et sans qu'on les pense
A celles que je n'ai pas osées
A nos actes manqués

Aux années perdues à tenter de ressembler
A tous les murs que je n'aurais pas su briser
A tout c'que j'ai pas vu tout près, juste à côté
Tout c'que j'aurais mieux fait d'ignorer

Au monde, à ses douleurs qui ne me touchent plus
Aux notes, aux solos que je n'ai pas inventés
Tous ces mots que d'autres ont fait rimer et qui me tuent
Comme autant d'enfants jamais portés
A nos actes manqués

Aux amours échouées de s'être trop aimé
Visages et dentelles croisés justes frôlés
Aux trahisons que j'ai pas vraiment regrettées
Aux vivants qu'il aurait fallu tuer

A tout ce qui nous arrive enfin, mais trop tard
A tous les masques qu'il aura fallu porter
A nos faiblesses, à nos oublis, nos désespoirs
Aux peurs impossibles à échanger

A nos actes manqués
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caloo
Gardienne du feu
Gardienne du feu


Féminin Messages: : 2677
Age : 58
Lieu : Au royaume de Gyptis et Protis
Inscrit le : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Chansons en paroles   Mer 5 Sep - 19:19

Patrick Bruel
AU CAFE DES DELICES

1999

Tes souvenirs se voilent
Ça fait comme une éclipse
Une nuit plein d'étoiles
Sur le port de Tunis
Le vent de l'éventail
De ton grand-père assis
Au Café des Délices

Tes souvenirs se voilent
Tu vois passer le train
Et la blancheur des voiles
Des femmes tenant un fils
Et l'odeur du jasmin
Qu'il tenait dans ses mains
Au Café des Délices

Yalil yalil abibi yalil yalil yalil abibi yalil

Tes souvenirs se voilent
Tu la revois la fille
Le baiser qui fait mal
Au port El Kantaoui
Les premiers mots d'amour
Sur les chansons velours
Abibi Abibi

Tes souvenirs se voilent
Tu les aimais ces fruits
Les noyaux d'abricot
Pour toi, c'étaient des billes
Et les soirées de fête
Qu'on faisait dans nos têtes
Aux plages d'Hammamet

Yalil yalil abibi yalil yalil yalil abibi yalil

Tes souvenirs se voilent
À l'avant du bateau
Et ce quai qui s'éloigne
Vers un monde nouveau
Une vie qui s'arrête
Pour un jour qui commence
C'est peut-être une chance

Yalil yalil tu n'oublieras pas
Yalil yalil ces parfums d'autrefois
Yalil yalil tu n'oublieras pas
Yalil yalil même si tu t'en vas

Yalil yalil abibi yalil yalil yalil abibi yalil

Une nuit plein d'étoiles
Sur le port de Tunis
Et la blancheur des voiles
Des femmes tenant un fils
Le vent de l'éventail
De ton grand-père assis
Et l'odeur du jasmin
Qu'il tenait dans ses mains
Au Café des Délices
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caloo
Gardienne du feu
Gardienne du feu


Féminin Messages: : 2677
Age : 58
Lieu : Au royaume de Gyptis et Protis
Inscrit le : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Chansons en paroles   Mer 5 Sep - 19:25

Grand Corps Malade
LES VOYAGES EN TRAIN

2006

J'crois qu'les histoires d'amour c'est comme les voyages en train,
Et quand j'vois tous ces voyageurs parfois j'aimerais en être un,
Pourquoi tu crois que tant de gens attendent sur le quai de la gare ?
Pourquoi tu crois qu'on flippe autant d'arriver en retard ?

Les trains démarrent souvent au moment où l'on s'y attend le moins,
Et l'histoire d'amour t'emporte sous l'oeil impuissant des témoins,
Les témoins c'est tes potes qui te disent au revoir sur le quai,
Ils regardent le train s'éloigner avec un sourire inquiet,
Toi aussi tu leur fais signe et t'imagines leurs commentaires,
Certains pensent que tu t'plantes et qu't'as pas les pieds sur terre,
Chacun y va d'son pronostic sur la durée du voyage,
Pour la plupart le train va dérailler dès l'premier orage.

Le grand amour change forcément ton comportement,
Dès l'premier jour faut bien choisir ton compartiment,
Siège couloir ou contre la vitre il faut trouver la bonne place,
Tu choisis quoi une love story de première ou d'seconde classe ?

Dans les premiers kilomètres tu n'as d'yeux que pour son visage,
Tu calcules pas derrière la fenêtre le défilé des paysages,
Tu te sens vivant tu te sens léger tu ne vois pas passer l'heure,
T'es tellement bien que t'as presque envie d'embrasser le contrôleur.

Mais la magie ne dure qu'un temps et ton histoire bat de l'aile,
Toi tu te dis que tu n'y es pour rien et que c'est sa faute à elle,
Le ronronnement du train te saoule et chaque virage t'écoeure,
Faut que tu te lèves que tu marches tu vas te dégourdir le coeur.

Et le train ralentit, c'est déjà la fin de ton histoire,
En plus t'es comme un con tes potes sont restés à l'autre gare,
Tu dis au revoir à celle que t'appelleras désormais ton ex,
Dans son agenda sur ton nom elle va passer un coup de tipex.

C'est vrai que les histoires d'amour c'est comme les voyages en train,
Et quand je vois tous ces voyageurs parfois j'aimerais en être un,
Pourquoi tu crois que tant de gens attendent sur le quai de la gare ?
Pourquoi tu crois qu'on flippe autant d'arriver en retard ?

Pour beaucoup la vie se résume à essayer de monter dans le train,
A connaître ce qu'est l'amour et se découvrir plein d'entrain,
Pour beaucoup l'objectif est d'arriver à la bonne heure,
Pour réussir son voyage et avoir accès au bonheur.

Il est facile de prendre un train encore faut-il prendre le bon,
Moi je suis monté dans deux trois rames mais c'était pas le bon wagon,
Car les trains sont capricieux et certains sont inaccessibles,
Et je ne crois pas tout le temps qu'avec la SNCF c'est possible.

Il y a ceux pour qui les trains sont toujours en grève,
Et leurs histoires d'amour n'existent que dans leurs rêves,
Et y a ceux qui foncent dans le premier train sans faire attention,
Mais forcément ils descendront déçus à la prochaine station,
Y a celles qui flippent de s'engager parce qu'elles sont trop émotives,
Pour elles c'est trop risqué de s'accrocher à la locomotive,
Et y a les aventuriers qu'enchaînent voyage sur voyage,
Dès qu'une histoire est terminée ils attaquent une autre page.

Moi après mon seul vrai voyage j'ai souffert pendant des mois,
On s'est quitté d'un commun accord mais elle était plus d'accord que moi,
Depuis je traîne sur le quai je regarde les trains au départ,
Y a des portes qui s'ouvrent mais dans une gare je me sens à part.

Il paraît que les voyages en train finissent mal en général,
Si pour toi c'est le cas accroche-toi et garde le moral,
Car une chose est certaine y aura toujours un terminus,
Maintenant tu es prévenu la prochaine fois tu prendras le bus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chansons en paroles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chansons en paroles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos chansons favorites - Paroles et traduction - Quel sens ont-elles pour vous ?
» paroles de ma chanson sur les gitans
» Chansons en paroles
» Voici des paroles de chansons de Noël
» [Jeu] Paroles de chansons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Campement :: DETENTE :: LES BIBLIOTHEQUES :: Littérature et Musique :: Musiques :: Divers-
Sauter vers: