AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les mots qui n'existent pas... Fallait bien les inventer !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Weiki
Gardienne du feu
Gardienne du feu
avatar

Féminin Messages: : 11306
Age : 42
Lieu : Vaucluse
Inscrit le : 13/01/2006

MessageSujet: Les mots qui n'existent pas... Fallait bien les inventer !   Jeu 9 Mar - 3:36

Absconseiller, n. m.
Le piéton à qui, perdu, vous avez demandé votre chemin et qui se lance dans une série de longues et confuses indications dont vous ne comprenez ni ne retenez rien.

Acacaparé, adj.
Se dit d'un passant qui a marché dans une crotte de chien. Il se rendit compte avec angoisse, en constatant les traces laissées sur la moquette blanche de la comtesse, qu'il était complètement acacaparé.

Addivision, n. f.
Au restaurant, addition qu'on décide finalement de diviser par le nombre de convives, au grand dam de celui qui, par économie, s'est contenté d'une salade et d'un café, le tout arrosé d'eau plate.

Aïcoudo, n. m.
Art martial traditionnel qui met aux prises deux voisins de siège, au cinéma ou en avion, dans le but d'obtenir le monopole de l'accoudoir commun.
N.B. Le combat, fondé sur l'adresse et la ruse, s'achève par l'éviction définitive du coude de l'un des deux adversaires. On parle alors d'abdcoudication.

Autoriflamme, n. m.
Toute partie de vêtement (imperméable, jupe, ceinture) qui dépasse de la portière d'une voiture en marche.

Aérofile, n. f.
Longue cohorte de voyageurs immobilisés dans l'allée centrale d'un avion par un passager qui n'en finit pas de ranger ses bagages à main dans le casier prévu à cet effet.

Aéropage, n. m.
Elégant comité d'accueil formé des hôtesses et des stewards de l'avion qui, un impénétrable sourire aux lèvres, vous attend à l'entrée de l'appareil et vous regarde défiler gauchement, les bras chargés de bagages à main et de sacs duty free.

Applaudisoliste, n.
Celui qui, au spectacle, emporté par son enthousiasme qu'il veut être le premier à manifester, applaudit à tout rompre sans s'apercevoir que l'artiste n'a pas terminé sa chanson, sa tirade ou son sketch.

Auto-faux-cul voir rétroluquer

Rétroluquer, v. trans.
Se retourner en marchant pour suivre des yeux la face postérieure des passantes que l'on croise. (On dit dans ce cas, familièrement, "visée auto-faux-cul".)

Boomégorang, n.m.
Mégot de cigarette que l'on jette par la portière avant et qui revient dans la voiture par la vître arrière.

Capillorama, n. m.
Ecran de cinéma en haut duquel frétille un poil, pendant le film.

Cinépoil, n. m.
Poil follet qui frétille parfois en haut de l'écran au cinéma. (Voir capillorama.)

Codosphère, n.f.
Partie du ciel que l'on regarde lorsqu'on fait la queue à un distributeur de billets de banque et qu'on ne veut pas être soupçonné d'espionner le code secret de son prédécesseur.

Concupizzence, n. f.
Penchant à toujours préférer la pizza commandée par son voisin, au restaurant.
N.B. Le concupizzent se double le plus souvent d'un pizzaboulique, indécis chronique qui ne parvient jamais à choisir entre la regina, la quattro-stagione et le calzone.

Pizzaboulique voir concupizzence

Copain-clopant, n. m.
L'ami fumeur qu'au nom d'une vieille amitié, le non-fumeur tolère. Il est allé à l'enterrement de son copain-clopant.

Cryptocuisine, n. f.
Toutes les choses dégoûtantes faites dans la cuisine à l'insu de ses invités, telles que tremper le doigt dans la mayonnaise pour la goûter, remettre dans le plat une feuille de salade tombée par terre, refaçonner à la main la terrine que le chat vient de sérieusement entamer, etc.

Datembre, n. m.
Treizième mois de l'année, qui commence le jour de l'an, et s'achève le jour où l'on cesse de dater machinalement ses chèques de l'année précédente.

_________________
Je te souhaite une très bonne journée Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casale.free.fr/viva.htm
 
Les mots qui n'existent pas... Fallait bien les inventer !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mots qui n'existent pas... Fallait bien les inventer !
» 12 mots qui n'existent pas mais ...
» Parce qu'après vous tous, il faut bien que je m'y mette aussi...
» Envy... (ben oui, désolé... fallait bien !)
» Walhan: "Il fallait bien que ça arrive un jour..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Campement :: DETENTE :: LES BIBLIOTHEQUES :: Histoires-
Sauter vers: