AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Migraine avec aura

Aller en bas 
AuteurMessage
Corwin
Chaman
Chaman
avatar

Masculin Messages: : 13987
Age : 1007
Lieu : En forêt d'Yveline
Inscrit le : 09/01/2006

MessageSujet: Migraine avec aura   Dim 17 Jan - 3:36

L'aura migraineuse

Même si des progrès ont été faits dans la connaissance de la maladie, la migraine reste encore mal connue, notamment des médecins généralistes qui ne font pas tous la différence entre les migraines vraies et les banales céphalées.
Les migraines peuvent parfois (chez 20% des malades) s'accompagner de phénomènes sensoriels regroupés sous le nom d'«aura». On parle alors de migraines accompagnées ou de migraines avec aura. Ces troubles précèdent et annoncent la crise de douleur migraineuse qui lui fait suite après un délai de quelques minutes à une heure. Les auras les plus fréquentes sont les auras ophtalmiques : le champ visuel se remplit de phénomènes à type de points scintillants (phosphènes), semblant traverser le champ visuel ou de formes lumineuses plus ou moins complexes (ces phénomènes pourraient être une explication à certaines visions extatiques religieuses, les descriptions rapportés par ceux ayant vécu ces phénomènes ressentis comme mystiques sont souvent celles d'une aura migraineuse). Les troubles visuels peuvent aussi consister en une perte de la moitié du champ visuel de chaque œil ou une cécité monoculaire transitoire, etc. Les auras sensorielles qui accompagnent ou non les auras visuelles, peuvent se manifester par des troubles de la sensibilité à types de paresthésies (fourmillements, picotement au niveau bouche et main). D'autres auras sont plus rares : hémiplégie transitoire, paralysie oculomotrice, troubles auditifs ou du langage. Dans tous les cas, les signes régressent sans séquelle.
L'aura serait due à un phénomène de vasoconstriction se manifestant dans certaines régions du cerveau (vaisseaux périphériques) et provoquant des troubles neurologiques. Il lui succède une réaction de vasodilatation qui amène à la phase de douleur migraineuse.
Dans certains cas l'aura n'est pas suivie de migraine
La cause de la migraine n'est aujourd'hui pas connue. On connait des facteurs dits déclenchants qui vont faciliter l'apparition et la fréquence des crises. Les migraineux citent des facteurs alimentaires (le chocolat, le fromage), des facteurs que l'on pourrait appeler "émotionnels" en rapport avec l'adrénaline, comme le stress, le trop plein de travail. Il y a aussi des facteurs liés au rythme de vie, par exemple le manque de sommeil et des facteurs environnementaux, comme le changement de saison, les odeurs, le tabac... Enfin, il y a des facteurs hormonaux.
La théorie actuelle sur les causes de la migraine fait intervenir deux paramètres: la sérotonine et le nerf trijumeau qui conduit les sensations nerveuses du crâne. Sous l’influence d’un facteur déclenchant, la sérotonine serait subitement libérée en masse dans l’organisme et entraînerait à son tour une stimulation anormale des fibres du nerf trijumeau.
Cette stimulation sur le nerf provoquant une libération de molécules vaso-actives (des neuropeptides) lesquelles engendrent une dilatation des artères méningées et une inflammation des méninges avec passage de substances inflammatoires à travers la paroi des vaisseaux.
Cette inflammation produirait des messages nerveux transmis au cortex cérébral.
Cette théorie est à la base des nouveaux traitements de la crise de migraine, les triptans, qui agissent en bloquant le relâchement de la sérotonine dans l’organisme et en agissant comme vasoconstricteurs.
En dehors des traitements médicamenteux de la crise (dont l'efficacité est variable) pas grand-chose à faire sinon essayer de dormir dans l'obscurité. Je suis un migraineux qui a des auras ophtalmiques, des troubles de sensibilité, des troubles du langage et des nausées. Heureusement, si ces migraines sont revenues après avoir disparu pendant des années, elles sont aujourd'hui très réduites, et je fais maintenant partie des chanceux pour lesquels les phénomènes d'aura peuvent disparaître sans crise de migraine consécutive. Un truc qui parfois réussit: un café fort avec un paracétamol pris dès les prémisses (c'est-à-dire dès l'apparition du trouble de vasoconstriction) et qui arrive à tuer la crise dans l'œuf. Ce qui est paradoxal, puisque la caféine fait partie des facteurs déclarés comme déclenchant des crises.

Sources:
Dr Dib neurologue la Pitié
Wikipédia
Lamigraine.org

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lecampement.net
 
Migraine avec aura
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Migraine avec aura
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop
» [AIDE] Pas de connexion internet avec le WIFI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Campement :: DETENTE :: LES DAZIBAO :: Parlons sérieusement-
Sauter vers: