AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prévert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Prévert   Mer 23 Juil - 19:57

JE SUIS COMME JE SUIS

Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Quand j'ai envie de rire
Oui je ris aux éclats
J'aime celui qui m'aime
Est-ce ma faute à moi
Si ce n'est pas le même
Que j'aime chaque fois
Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Que voulez-vous de plus
Que voulez-vous de moi

Je suis faite pour plaire
Et n'y puis rien changer
Mes talons sont trop hauts
Ma taille trop cambrée
Mes seins beaucoup trop dur
s Et mes yeux trop cernés
Et puis après
Qu'est-ce que ça peut vous faire
Je suis comme je suis
Je plais à qui je plais

Qu'est-ce que ça peut vous faire
Ce qui m'est arrivé
Oui j'ai aimé quelqu'un
Oui quelqu'un m'a aimée
Comme les enfants qui s'aiment
Simplement savent aimer
Aimer aimer...
Pourquoi me questionner
Je suis là pour vous plaire
Et n'y puis rien changer.



je ne connaissais pas ce texte et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Cheyenne
Ancien
 Ancien
avatar

Féminin Messages: : 3779
Age : 48
Lieu : Haute Savoie
Inscrit le : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Prévert   Mer 23 Juil - 23:40

Prévert a écrit ça ? Rolling Eyes

Etonnant, j'aurai parié que ces paroles venaient de toi ma tiotte ! MDR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsdisparus.forumactif.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prévert   Jeu 24 Juil - 0:44

Embarassed

me comparer à ce grand Jacques tu exagères ma bellotte


bon ceci dit, il est vrai que le texte me correspond

un peu
beaucoup
à la folie..................
Revenir en haut Aller en bas
Cheyenne
Ancien
 Ancien
avatar

Féminin Messages: : 3779
Age : 48
Lieu : Haute Savoie
Inscrit le : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Prévert   Jeu 24 Juil - 2:29

pourtant tu es à sa hauteur ! :Dclin: dans un autre style...certes MDR , mais rien à lui envier ! bisou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsdisparus.forumactif.com/
Corwin
Chaman
Chaman
avatar

Masculin Messages: : 13830
Age : 1005
Lieu : En forêt d'Yveline
Inscrit le : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Prévert   Mar 7 Oct - 9:57

Je ne connaissais pas ce texte de Prévert. Il faut dire que ce poète me pose problème car j'adore ou pas.

En fait, pour moi, Prévert se résume à 3 poèmes, enfin je crois car il ne m'en vient pas d'autre


Les Feuilles Mortes

Oh! je voudrais tant que tu te souviennes
Des jours heureux où nous étions amis
En ce temps-là la vie était plus belle,
Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
Tu vois, je n'ai pas oublié...
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi
Et le vent du nord les emporte
Dans la nuit froide de l'oubli.
Tu vois, je n'ai pas oublié
La chanson que tu me chantais.

REFRAIN:
C'est une chanson qui nous ressemble
Toi, tu m'aimais et je t'aimais
Et nous vivions tous deux ensemble
Toi qui m'aimais, moi qui t'aimais
Mais la vie sépare ceux qui s'aiment
Tout doucement, sans faire de bruit
Et la mer efface sur le sable
Les pas des amants désunis.

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi
Mais mon amour silencieux et fidèle
Sourit toujours et remercie la vie
Je t'aimais tant, tu étais si jolie,
Comment veux-tu que je t'oublie?
En ce temps-là, la vie était plus belle
Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui
Tu étais ma plus douce amie
Mais je n'ai que faire des regrets
Et la chanson que tu chantais
Toujours, toujours je l'entendrai!



Les enfants qui s'aiment

Les enfants qui s'aiment s'embrassent debout
Contre les portes de la nuit
Et les passants qui passent les désignent du doigt
Mais les enfants qui s'aiment
Ne sont là pour personne
Et c'est seulement leur ombre
Qui tremble dans la nuit
Excitant la rage des passants
Leur rage, leur mépris, leurs rires et leur envie
Les enfants qui s'aiment ne sont là pour personne
Ils sont ailleurs bien plus loin que la nuit
Bien plus haut que le jour
Dans l'éblouissante clarté de leur premier amour



Sables mouvants

Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déjà la mer s'est retirée
Et toi
Comme une algue doucement caressée par le vent
Dans les sables du lit tu remues en rêvant
Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déjà la mer s'est retirée
Mais dans tes yeux entrouverts
Deux petites vagues sont restées
Démons et merveilles
Vents et marées
Deux petites vagues pour me noyer.



La force des images : Les enfants qui s'aiment s'embrassent debout Contre les portes de la nuit . Je prends les deux premiers vers car ils attaquent fort, mais la suite n'est pas en reste.

De même , dans sables mouvants: Et toi Comme une algue doucement caressée par le vent Dans les sables du lit tu remues en rêvant. Je reçois ça comme un coup de poing en pleine figure.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lecampement.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prévert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prévert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vinyle coloris taupe et vert anis
» Noël chez Gam vert
» Magasin Vert de Betton (35)
» Librairie Soleil Vert
» Le font vert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Campement :: DETENTE :: LES BIBLIOTHEQUES :: Littérature et Musique :: Le salon littéraire de Boitaclou-
Sauter vers: